Quand les remèdes naturels sont parfois plus efficaces que les médicaments : l’herpès buccal au Québec (feu sauvage)

Quoiiii ? Le glamour a pris les jambes à son cou et a disparu sur le blog ? Non non je vous rassure je compte bien y revenir mais c’est vrai que j’avais envie de vous rédiger cet article car lorsque j’ai été confrontée à la situation je n’ai pas trouvé toutes les réponses que je cherchais ce qui a engendré une grande frustration ^^.

L’herpès c’est quoi ? (A part le fait que visiblement ce soit trop la honte ^^) 

L’herpès est une infection virale provoquée par un virus : l’Herpes simplex virus de type 1 ou 2 (HSV1 ou HSV2). C’est souvent lors de l’enfance que se fait la contamination. d’après l’OMS dans une étude réalisée en 2015, presque 70% de la population mondiale en est atteinte. Le virus présent dans le corps peut être à l’état inactif et donc ne causer aucun symptôme ou alors ils seront tellement insignifiants que vous ne les remarquerez même pas. L’herpès n’a à ce jour aucun traitement. Autrement dit vous ne pourrez qu’en atténuer les effets lors de crises.  Mais pas de raison de s’inquiéter ce n’est pas un virus grave et bien que vous en soyez porteur/porteuse, vous pourriez ne jamais en connaître les symptômes, c’est très aléatoire d’une personne à l’autre. Il est malheureusement transmissible et vous êtes contagieux(e) pendant la période de crise.

L’herpès buccal 

Je vais vous parler de celui-ci spécifiquement car c’est celui-ci précisément que j’ai vécu. Mon conseil : Ne le laissez pas traîner, traitez le dès les premiers signes pour ne pas qu’il évolue en stomatite herpétique qui est le stade avancé (et infecté) de l’herpès buccal.

Comment l’herpès buccal se manifeste-t-il ?

* Des rougeurs dans la bouche : gencives, muqueuses, langue

* Des lésions, picotements voir brûlures, sensibilité à certains aliments

* Parfois même quand il y a infection : fièvre, difficulté à déglutir, ganglions gonflés

Dites-vous le bien j’ai eu droit à tous ces symptômes moi ! Et si en général un épisode dure environ 10 jours j’ai eu un sacré épisode qui a duré presque 20 jours chez moi au point ou j’ai bien faillit partir aux urgences 2 fois quand je regardais l’état de ma bouche le matin à mon réveil.

Ce que le médecin m’a prescrit 

Je dois d’abord vous dire que j’ai été surprise d’être aussi bien et aussi rapidement prise en charge à Québec dans une clinique dentiste. J’y suis allée 2 fois en 10 jours et à chaque fois j’ai été prise le jour même. J’ai été bien auscultée et le médecin a même pris de mes nouvelles une semaine après ma visite ! J’ai été scotchée de la qualité du service. Pour les personnes qui se trouvent à Québec j’ai été à la clinique « maclinik ».

J’ai été sous antiviral pendant 2 semaines et on m’a aussi prescrit des bains de bouche. Au début du traitement j’ai eu la sensation que ça allait un peu mieux mais ça n’a pas duré bien longtemps à vrai dire. Les bains de bouche étaient totalement inefficaces sur moi. Au mieux ils m’anesthésiaient un peu la bouche pendant quelques minutes mais pas d’amélioration. Pour la petite anecdote j’ai accepté d’avaler des cachetons assez gros alors que j’en suis incapable d’habitude, que j’ai accepté une cochonnerie sans nom, c’est bien que je me sentais désespérée…et pire encore j’ai pris pendant 15 jours un antiviral qui m’a coûté 90$ non remboursé au Canada bien entendu.

Au bout de 15 jours, des hauts, des bas mais au final aucune véritable amélioration durable, je dirai même que j’étais encore pire qu’à la déclaration des symptômes.

Comment j’ai soigné mon herpès avec des remèdes naturels 

Je commençais à avoir les nerfs à vif je vous avoue alors j’ai demandé conseil à un groupe de naturopathie sur facebook et l’on m’a conseillé 2 choses :

* Des bains de bouche à l’argile blanche: Je mettais une petite cuillère d’argile dans un verre d’eau et je gargarisais dans la bouche pendant plusieurs minutes. Le grand pouvoir purifiant de l’argile agissait un peu comme un cataplasme en venant aspirer toutes les bactéries. Privilégiez une argile ventilée surfine plus adaptée aux utilisations en bouche. L’argile blanche est aussi assez douce d’où ce choix plutôt que l’argile verte.

* L’huile essentielle de tea tree. En application locale à l’aide d’un coton tige en tapotant délicatement pendant plusieurs secondes.

Je ne me suis pas faite prier bien longtemps, surtout que j’avais déjà sous la main ces produits j’ai commencé tout de suite à appliquer ces conseils. J’ai fais plusieurs bains de bouche à l’argile tous les jours et j’appliquais environ 2 à 3 fois par jour un peu d’arbre à thé à l’aide d’un coton-tige sur mes plaies qui se situaient principalement sous la langue pour ma part.

argile-et-he-tea-tree

Parallèlement, pour booster mes défenses immunitaires j’ai commencé à prendre :

* De la teinture mère de ribes nigrum (cassis) à raison de 50 gouttes le matin et 50 gouttes le soir diluées dans un petit peau d’eau.

* De la vitamine C à raison d’1.5g par jour.

A la fin des premières 24h j’avais la sensation que tout ça me faisait du bien mais je ne voulais pas m’emballer trop vite. Après 48h de traitement assidu, je continuais de voir de véritables améliorations et au bout de 72h, sans vous mentir, je n’avais quasiment plus rien ! Et la bonne nouvelle c’est que ce n’est pas du tout revenu !

Comme quoi on peut vraiment avoir des résultats bien plus probants avec des produits naturels qu’avec des molécules synthétiques qui nous coûtent un bras au passage.

Il existe bien entendu d’autres types d’herpès comme l’herpès labial ou l’herpès génital que je n’ai personnellement jamais expérimenté mais si vous avez des astuces pour ces autres types d’herpès elles sont les bienvenues dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

38 − = 30