De Québec à Matane ! Un road-trip de bière: des verres et des paysages du Québec


Amérique du Nord, Blabla, Voyages / vendredi, septembre 7th, 2018

Bonsoir tout le monde !

C’est avec beaucoup de plaisir que je viens partager avec vous un petit week-end de 3 jours entre Québec et le début de la Gaspésie. Pour vous mettre rapidement dans le contexte, le week-end de la fête du travail au Québec (premier week-end de septembre) dure 3 jours et c’est LE week-end qui marque véritablement la fin de l’été. Le résultat de cela est que de nombreuses personnes en profitent pour partir un peu ailleurs pour profiter pleinement des endroits où l’on a pas nécessairement le temps d’aller durant les week-end de 2 jours.

Pour les 30 ans de mon amoureux nous lui avions donc offert un petit séjour découverte sur la route des bières en définissant un itinéraire bien précis. La mode au Québec est aux microbrasseries, ces établissements de petite ou moyenne taille qui brassent eux même leur bière. Laissez-moi vous dire que j’ai l’impression qu’ici au Québec on a plus d’imagination quand il s’agit de bière (c’est la fille la moins calée en bière qui vous le dit !).

Voici donc en quelques lignes notre itinéraire au cours de ce séjour !

Soir 1: Départ le vendredi soir de Québec direction Kamouraska.

Kamouraska est une petite municipalité d’environ 700 habitants à  170 km de Québec (comptez environ 1h45 en voiture). C’est donc un tout petit village dans lequel on a ressenti l’omniprésence de l’agriculture certes mais aussi de l’artisanat. On a croisé sur notre chemin pas mal de petites boutiques en tout genres: sculptures, peintures, cosmétiques etc. En arrivant là-bas nous avons jeté notre dévolu sur la microbrasserie tête d’allumette. Ma première impression a été de trouver l’endroit assez chaleureux et malheureusement trop tamisé pour pouvoir prendre de jolies photos en intérieur. Si je devais ne dire qu’une seule chose sur leurs bières je dirai que je garde en tête des saveurs aromatisées aux plantes ! Très surprenant comme goût ! Ma « préférence » est allée à une bière noire Impériale Stout.

tête al

Au niveau du paysage c’est très rural ! On peut retrouver des paysages qui représentent assez facilement la campagne québécoise par excellence avec un nombre assez considérable de fermes.

chaises

ne pas passer

Nous avons dormi à Les Nuités du clocher au coeur du village et au bord du fleuve. Gros coup de coeur pour la vue sur le fleuve dans le jardin ! Les chambres sont super propres, il y a tout ce qu’il faut mais j’ai trouvé le tarif un peu cher pour ce que c’était (Environ 150 dollars avec les taxes par nuit). Le petit déjeuner n’était pas compris, et il pouvait se prendre dans un petit café qui appartient au gite. Je l’ai trouvé assez ordinaire là-encore pour le prix ! Si je devais retourner dans ce village probablement que je ne retournerai pas dans ce gîte.

kamouraska

gab et sophie

Jour 2 : 1er stop de la journée : Rivière du Loup Aux fous brassant 

Rien de particulier à signaler dans la petite ville de rivière-du-Loup (environ 19 000 habitants). Nous étions de passage pour aller spécifiquement dans cette brasserie. Je l’ai trouvé très agréable, un bel intérieur boisé, lumineux et une petite terrasse à l’extérieur (au bord de la route et un chouillat bruyante du coup). Une de leur particularité c’est de brasser de la bière avec de l’orge biologique.

Le gros plus c’est qu’ils ont des planches de nourriture qui sont super bonnes (celle au poisson en particulier). Cela permet aussi de boire sans avoir le ventre complètement vide. Enfin, un service impeccable avec une serveuse tout sourire, toute douce ! Je vous la recommande vraiment cette petite brasserie !

bieres + poisson

fous brassant

Jour 2 : Stop 2 : Visite de La Brasserie Le bien, le malt à Rimouski

Haa Rimouski ! Vous le sentez mon enthousiasme ? J’aime beaucoup cette petite ville d’environ 49 000 habitant. Ville côtière qui abrite le parc du Bic ! Aussi beau en été qu’en hiver ! Ce parc est d’une beauté renversante ! L’été avec ses vues sur le fleuve peuplé de phoques (quand ils daignent se montrer) et l’hiver avec le fleuve gelé ! Ses forets denses de pinèdes gorgés de neige en hiver sont quelque chose qu’il faut absolument voir !

Parlons un peu de la brasserie du bien et du Malt. Un grand merci à eux d’avoir accepté de nous faire visiter leurs installations et de nous parler de leurs méthodes de fabrication aussi ouvertement. Nous avons été accueillis avec beaucoup d’hospitalité. J’ai été touchée par leur grande générosité de partager leur savoir, leur passion avec autant d’humilité !

Leurs bières s’inspirent parfois des saveurs des bières anglaises mais avec un maximum de produits locaux. On y retrouve aussi des bières exclusives qui sortent tout droit des humeurs et des idées de leur talentueux brasseur Yan. Un très petit nombre est vendu dans quelques points de vente de la ville et quelques opérations dans des restaurants locaux parfois.

orge

Tout commence avec le choix d’une céréale de qualité que l’on torréfie.

machine

Vient ensuite le brassage, on fait chauffer le mélange de sorte à mettre en évidence les sucres qui se transformeront en alcool.

Vient ensuite la fermentation. C’est l’étape critique du refroidissement et de la culture bactérienne. Plusieurs levures peuvent être utilisées en fonction de la saveur de la bière. En effet chacune d’entre elle a ses propriétés qui dépendent intimement des ingrédients qui sont utilisés pour chaque recette de bière. C’est l’étape cruciale qui vient créer le pétillant que vous savourez dans vos bières.

Enfin, ultime étape de chez Le bien Le malt, la maturation. C’est pendant 7 jours en moyenne que le mélange se repose, s’affine et s’imprègne de toutes ses saveurs pour venir gâter vos sens !

Les bières pourraient ensuite être filtrées mais chez le Bien le Malt elles ne le sont pas grâce à la forme conique de leurs cuves qui leur permet d’avoir un résultat préalablement suffisamment filtré ! Cela donne des bières subtilement troubles et colorées, pleines de saveurs.

biere et bar

Ce que je garderai à l’esprit de cette brasserie, c’est le fait qu’ils puissent aisément produire plus mais ils ne le font pas, en partie pour pouvoir continuer à créer des produits de qualité !

Je les remercie de leur souhaite encore beaucoup de succès !

L’hébergement du soir 2 et 3 : En route vers la baie des sables au gîte Terre Eau Ciel 

terre-eau-ciel-terre-eau-ciel

Je dois vous avouer que cet hébergement a été un immense coup de coeur à tout point de vue ! La maison se trouve en face du fleuve. Çà sent la mer, l’eau est salée, on entend les mouettes, c’est paisible. Des couchers de soleil sublimes. Le gîte quant à lui est incroyable, tout est beau, très propre. Ses propriétaires sont d’une gentillesse sans limite, leurs conseils sont excellents. Nous avons grâce à eux soupé à l‘auberge du grand fleuve à Métis-sur-Mer, le repas était un peu dispendieux mais délicieux (55$ en 3 services, sans le vin). Nous avons eu la chance d’occuper l’étage du haut du gîte au complet. Les photos et les vidéos ne rendent absolument pas justice à la beauté des lieux ! La cerise sur le gâteau était le petit déjeuner copieux mais surtout succulent ! Juste des produits locaux d’une grande qualité, une véritable délectation pour les papilles tellement c’était bon !

chambre blanche

chambre 2

salon

petit déjeuner

Breakfast

A la découverte des jardins de Métis-sur-Mer

Nous avons été visiter les jardins de Métis encore fleuris malgré la saison. C’est une belle activité à faire si vous ne savez pas quoi faire. L’endroit est paisible et on en apprend davantage sur les aristocrates du Québec grâce à la maison Estevan qui s’y trouve et que l’on peu visiter. J’ai trouvé intéressant l’angle sous lequel on nous explique davantage l’influence de la communauté anglophone au Québec. Vous pourrez également y découvrir des sculptures surprenantes tout autant que ludiques…pour petits et grands.

vert

maison estevan

Jours 3 : En route vers la Captive à Amqui 

L’originalité de cette brasserie est que sa bâtisse a déjà été une bibliothèque, un poste de police, une caserne de pompiers une prison ainsi qu’un hôtel de ville ! La machinerie de leur brasserie se trouve d’ailleurs derrière les barreaux.

Leur bière est largement inspirée des bières anglaise encore une fois. Une sélection un peu petite justifiée par la fin de la saison. Les amateurs avec qui je me trouvais n’ont pas été spécialement impressionnés. On retiendra malheureusement une serveuse déplaisante sur les lieux qui n’avait aucune bonne volonté… Le serveur qui a pris le relais sur son service a rattrapé le tout avec son grand sourire et sa disponibilité pour répondre à nos questions.

Repas et dégustation à La Fabrique à Matane

Terrasse_3

Nous avons décidé d’aller souper dans cette microbrasserie qui sert également à manger. Une des spécialités de Matane c’est la petite crevette alors on ne pouvait pas ne pas y goûter. Moules et crevettes fraîches et savoureuses, le tout pour 16.50$ ! Beaucoup de choix de bières, des blanches IPA, des brunes, des rousses et pas mal de noires également ! Nos amateurs se sont régalés avec un gros coup de coeur pour une bière blanche très « sure » soit « acidulée ». Le personnel très disponible, à l’écoute et agréable ! Une très belle soirée passée dans cette brasserie, je vous la recommande également.

Jour 4 : L’heure du départ vers Québec

Nous avons quitté notre beau gîte pour nous en retourner à Québec. Nous nous sommes arrêtés à Trois Pistoles pour déjeuner au casse-croûte Cantine d’Amours.

Nous avons beaucoup apprécié notre itinéraire qui nous aura permis de découvrir de superbes paysages. Je suis toujours émerveillée devant la nature des paysages au Québec. Gros coup de coeur pour la baie des sables ! J’avais l’impression d’être à la mer, ça me rendait au fond de mon petit coeur, un peu plus proche de chez moi en France. Nos amateurs de bière se sont régalés d’un point de vue gustatif et moi je pense que je n’apprécierai jamais autant la bière qu’eux. Un très beau séjour qui s’est achevé pour souligner les 30 ans du chéri en excellente compagnie. Juste de l’amour !

J’espère que cet article vous aura donné un petit avant goût si vous aussi vous souhaitez partir sur la route des bières !

Dites-moi quelles sont les microbrasseries au Québec qui vont on vendu du rêve !?

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 19 =