Blabla Non classé

Pourquoi la femme devrait être celle qui gère la contraception ?

En 1951, aux États-Unis, le Dr Gregory Pincus ouvre le premier centre de recherche en biologie pour travailler sur le sujet des hormones sexuelles. Quelques années plus tard, en 1956 il met au point, avec son équipe de biologistes, un procédé médicamenteux qui est en fait un mix de progestérone et d’œstrogènes de synthèse (les hormones »féminines ») : c’est la naissance de la première pilule, baptisée Enovid. Ce  médicament hormonal agit en bloquant l’ovulation de la femme. Testée à Porto Rico elle se « révèle » parfaitement efficace. L’Allemagne Fédérale est le premier pays qui commercialise la pilule, en 1956, avant même que la vente ne soit autorisée dans le pays de son invention, les États-Unis. C’est seulement en 1967 que la pilule sera commercialisée en France.

Vous l’aurez compris, aujourd’hui on va parler d’un de mes sujets préférés « la pilule » ! Il y a quelques années, j’ai une discussion avec une amie qui se demandait si elle devait reprendre la pilule après avoir donné naissance à son premier enfant. Très rapidement, son gynécologue le lui a re-prescrit sans trop creuser vraiment. Cette amie l’avait en fait arrêté délibérément il y a quelques années auparavant mais ne souhaitant pas retomber enceinte rapidement et après en avoir discuté avec son copain, ils ont décidé qu’elle reprendrait la pilule. L’argument principal de son conjoint « je n’ai plus envie d’avoir à mettre de préservatif ». Un peu par facilité aussi elle a abdiqué puis m’a demandé ce que j’en pensais.

Ce que j’en pense c’est qu’il y a des années qu’on nous parle d’une contraception masculine mais que bizarrement celle-ci ne voit jamais le jour. On nous parle d’essais cliniques sur des hommes qui sont menées pendant 28 jours mais n’aboutissent jamais. Dans ces hommes qui testent une contraception, certains ressentent (déjà) des effets secondaires comme des sauts d’humeur, de la fatigue, des idées noires parfois, des aléas dans leur libido, des troubles érectiles. Ces effets secondaires vous parlent ? Quelqu’un est-il choqué par le fait que de tels effets secondaires apparaissent au bout de si peu de temps ? Imaginez une pilule qui est ingérée pendant des décennies par les femmes. Mais pourquoi après autant d’années une pilule masculine n’a t-elle toujours pas vu le jour ?

Les raisons qui sont souvent évoquées sont l’équilibre entre les risques engendrés par la pilule versus le risque de tomber enceinte et…les hommes ne tombent pas enceinte donc…pourquoi prendre des risques ? D’autres hypothèses évoquent le fait biologique que la femme produit 1 œuf par mois alors que les hommes produisent des millions de spermatozoïdes. 1 autre hypothèse, celle-ci nettement plus mercantile évoque le fait que, la pilule masculine « ne convainquant pas son public cible » et donc n’aurait finalement pas un grand succès. Vous le voyez gros comme une maison le signe du $$$ ? Autrement dit, des décennies plus tard, la pilule masculine n’est toujours pas disponible sur le marché !

En 2020, je ne vois plus aucune bonne raison qui ferait que la contraception soit simplement une responsabilité féminine ! La pilule a certes apporté des changements majeurs sans la société et notamment dans la place de la femme, son émancipation, certes, mais à quel prix ? La liste des effets secondaires de la pilule est tellement longue qu’ils ne sont pas tous cités dans la notice d’utilisation. Mais qu’en est il des conséquences sur le long terme qui sont muettes, qui malheureusement ne seront jamais reconnues comme telles. On en parle de la recrudescence des cancers hormono-dépendants ? Ma maman a eu le malheur de connaître les joies de la chimiothérapie après avoir eu un cancer hormono-dépendant et elle a eu à ses cotés des jeunes femmes de 30 ans ! C’est révoltant. Certes, la pilule n’est pas la seule chose nocive, bien entendu…

De quel droit, un homme devrait il imposer un moyen de contraception à sa conjointe pour son plaisir personnel ? Pourquoi une femme devrait elle consentir à s’empoisonner par confort pour son conjoint ? Un homme devrait être autant impliqué dans la contraception qu’une femme. Ce sont des décisions qui devraient se prendre à deux et de façon éclairée. Il est temps que la femme arrête d’accepter de porter des fardeaux qu’elle n’a pas à porter seule ! L’éducation et la communication sont la clé de ces discussions parfois houleuses. Mais il est important qu’elles aient lieux car les conséquences sont malheureusement parfois irréversibles.

Je voudrais que plus de jeunes femmes s’informent des risques encourus lorsqu’elles se font prescrire la pilule sans même avoir eu d’analyses sanguines au préalable. Je voudrais que les femmes tiennent tête à leur gynécologue lorsqu’elles vont les voir pour leur parler des effets secondaires qu’elles subissent et qu’elles se font répondre « la pilule ne donne pas ces effets secondaires, c’est psychosomatique madame ». Je voudrais que les femmes se parlent entres elles, librement, sans tabou de ce qu’elles vivent parce que c’est en se parlant qu’elles découvriront qu’elles ne sont pas seules !

Je voudrais partager avec vous un groupe facebook où des femmes se questionnent, partagent leurs expériences, se soutiennent lors de l’arrêt parce que c’est pas tout d’arrêter mais derrière il faut encore en baver parce que notre corps ne sait plus fonctionner sur un mode normal sans ces hormones synthétiques. Pour beaucoup d’entre elles, il faut passer par une véritable phase de sevrage.

https://www.facebook.com/groups/dearlobbiesarretpilule/?ref=br_rs

Sources:
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S051537001300253X,
https://www.npr.org/sections/health-shots/2016/11/03/500549503/male-birth-control-study-killed-after-men-complain-about-side-effects
https://www.cairn.info/revue-population-et-societes-2014-5-page-1.htm#
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3520685/
http://8mars.info/invention-de-la-pilule-contraceptive

 

 

 

Partage

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 − = 37