Ces petits trésors cachés dans nos belles régions : A la découverte du pays Cathare

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous quelques clichés de ma petite escapade dans l’Aude au Pays des Cathares qui est un département qui se trouve dans le Languedoc Roussillon, autrement dit, ma région.

La particularité de l’Aude que l’on appelle « la petite France » est qu’elle représente à elle seule l’ensemble des types de reliefs et climats que nous avons en France.

Lorsque l’on évoque les vacances, on pense souvent à des contrées lointaines, on pense rarement à aller découvrir un peu plus notre région, celle qui nous a vu grandir, celle qui nous a fait grandir. Chérinou et moi même avons pris un peu de poudre d’escampette pour aller au calme, découvrir de nouveaux paysages , loin des pc, là où on ne capte pas partout (moi qui pensait ne pas être capable de survivre loin de mon ordinateur chéri).

Nous avons eu de la chance, dame météo était favorable quasiment tout le séjour et la chaleur était au rendez-vous.

Nous avons entamé et terminé notre petit périple dans le tout petit et très ancien village de Tourouzelle où le calme règne et les chats sont rois. Ce petit village a su rester actif entre autre grâce à l’activité de plantation de pommiers ainsi qu’à la coopérative qui produit et distribue les vins du terroir. Pas de restaurant, pas vraiment de touristes, c’est sur, ici l’on comprend toute l’ampleur du terme « Authenticité ».

brouette TOUROUZELLE

Nous nous sommes également égarés autour des villages environnants et avons ainsi pu découvrir la superbe Abbaye de Fontvieille à  l’architecture romane classique. Cet édifice date du  Xème siècle et a été occupé par des moines bénédictins. Dans cette Abbaye règne une atmosphère de sérénité et de bien-être. Le monument, qui à première parait petit, abrite en fait un joli parcours, de l’intérieur à ses jardins extérieurs. Nous y aurions volontier accroché un petit hamac pour nous laisser bercer par le doux chant des cigales et des abeilles butinant les fleurs.

abaye fontvieille

abaye fontvieille 2

abbaye fontvieille 4

abaye fontvieille 32 abbaye fontvieille 42

Après la chaleur écrasante nous sommes allés chercher un peu de fraîcheur dans le gouffre de Cabrespine. Ce gouffre géant a été découvert il y a seulement 40 ans mais est bien plus vieux . Sa profondeur est d’en moyenne 150 mètres avec des endroits ou il y a 220 mètres de profondeur. Les parois de cette grotte ainsi que ses stalactites offrent un superbe spectacle. L’eau claire qui coule met en valeur la pureté des lieux et les moyens colossaux qui sont mis en place pour le préserver. Il est possible de faire dans ce gouffre une « randonnée les pieds dans l’eau » qui dure environ 4 heures. Nous ne l’avons malheureusement pas faite car nous ne l’avons su qu’à la sortie du gouffre.

grotte 22

grotte 2 EAU

Nous avons poursuivi notre petit périple avec une jolie petite promenade à Lastours, tout petit village emblématique de la culture cathare du pays en allant visiter les ruines des 4 châteaux. Ces 4 châteaux auraient été édifiés au 13 ème siècle et ils dominent le village, perchés dans les hauteur. On arrive à se demander comment, à une telle époque, les hommes ont-ils pu transporter toutes les pierres nécessaires à la construction des édifices. La promenade pour accéder aux châteaux est très sympathique nous offrant une très  jolie vue, nous faisant par la même occasion traverser quelques sites de fouilles archéologiques, enfin bref pas de quoi s’ennuyer.

Pour la petite anecdote, ce jour là était particulièrement venteux dans les hauteurs de Lastours et nous nous faisions pousser par le vent, j’ai bien cru pour ma part m’envoler ^^.

lastours 2

chateaux lastours 2

 fleur jaune 2

Ce séjour loin de la technologie nous a fait le plus grand bien. Nous avons pu découvrir de très jolis coins tout près de chez nous. Ce qui nous a tout de même le plus enchanté c’est l’ambiance qui régnait dans ces villages. L’ambiance était au partage, à la bonne humeur. Les gens étaient d’une telle gentillesse et d’une telle bienveillance partout ou nous allions que nous en avions presque oublié que cela était « normal ».

La morale de cet article est qu’il faut parfois regarder ce qu’il y a autour de nous avant de vouloir aller immédiatement plus loin.

 

 

 

Et vous, vous connaissiez ce coin ? Ce petit article vous donne-t-il envie d’aller dans le midi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 54 = 57