Hygiène intime, mycoses, irritations : quels gestes à adopter/éviter, quelles solutions ?

Coucou à toutes ! Aujourd’hui nous allons discuter d’un sujet un peu tabou qui est  celui de l’hygiène intime et des petits désagréments tels que les mycoses et/ou les irritations. Etant très pudique moi même ce sujet est difficile à aborder mais ayant trouvé des petites solutions intéressantes je me suis dis qu’il fallait bien les partager.

Cet article va se diviser en 3 parties distinctes car pour chaque situation il existe des produits bien appropriés à utiliser. Sachez néanmoins que tous les produits que je  vous présente dans ce petit article sont disponibles en pharmacie sans ordonnance.

Je vous invite à regarder ma vidéo ci-dessous ou à lire l’article qui suit :) 

miniature hygiène intime

1/ L’Hygiène intime

Il y a un certains nombre de choses que j’ai pu apprendre au fil du temps

et voici les choses à ne pas faire 

– Il faut à tout prix éviter de se laver les parties intimes avec du gel douche traditionnel, et ceci est valable SURTOUT si vous êtes sujette aux mycoses/irritations fréquentes. De même il ne faut pas appliquer de crème qui ne serait pas à proprement parlé destinée à cet usage.

– Il faut éviter de frotter comme une dingue en se disant que « se sera bien propre » vous avez tout faux ! Il faut manipuler la chose avec énormément de douceur. 

Ce qu’il faut faire 

Utiliser de préférence un gel ou une crème nettoyante spécifique pour les parties intimes. L’usage ne doit pas se faire de manière quotidienne même si certains nettoyants sont « quotidiens » et ce surtout si vous êtes sensible sur cette zone. 1 fois par semaine suffit amplement. Gardez en mémoire qu’il est préférable de nettoyer en surface et non en profondeur. Le reste du temps de l’eau suffit. Hydralin est bien réputé mais reste assez agressif pour les flores sensibles alors prudence avec ce type de produits ils ne sont pas aussi inoffensifs qu’on veut bien nous le faire croire. 

hydralin  intime

– Après chaque douche venez hydrater la zone sensible avec de l’huile d’amende douce 100% bio sans ingrédients supplémentaires ajoutés. L’huile d’amende douce est sans danger, on peut l’appliquer sur des bébés et va venir apaiser et hydrater. Pour ma part j’adore celle de la marque Laino.

huile d amende douce

2/ Les mycoses 

Les causes 

Les mycoses résultent d’un déséquilibre de la flore provocant ainsi une infection. Ces déséquilibres  peuvent être dus à beaucoup de choses : pantalon trop serrés, usage de protège slip, matière du tissu des sous-vêtements ( il faut privilégier le 100% coton) ou encore le port du string qui n’est en soit pas le sous-vêtement le plus confortable pour la zone intime. Des variations hormonales peuvent également en être la cause tout comme la prise d’un traitement médicamenteux ou d’une nouvelle pilule. Enfin, le stress, l’alimentation et une hygiène excessive peuvent également provoquer des mycoses. La liste n’est bien évidemment pas exhaustive.

Comment les soigner 

Mycose ne rime en aucun cas avec « mauvaise hygiène » systématique ou encore  » maladie transmissible« . Une mycose se manifeste souvent par des démangeaisons, brûlures et/ou douleurs sur la zone. Il est tout de même nécessaire de consulter une gynécologue si on est pas certaine qu’il s’agisse bien de cela. Cette dernière vous prescrira certainement des ovules et éventuellement une crème à appliquer pendant un certain laps de temps. Il existe des ovules qui sont actifs pendant 7 jours non stop donc 1 suffit très souvent dans ce cas. 

Si vous êtes sujette fréquemment aux mycoses

Vous pouvez, de temps en temps faire des cures aux gélules probiotiques que vous trouverez sans aucun mal en pharmacie et sans ordonnance. Celles de la marque Gynophilus sont très bien.

gynophilus probiotique

3/ Les irritations

Les causes

La aussi les causes sont nombreuses, parmi elles l’on peut penser notamment aux vêtements trop serrés, l’utilisation de protèges-slip, de matières synthétiques plutôt que du coton, le port du string. Vous pouvez également penser au rasage qui agresse énormément la peau, l’épilation également est agressive. Sachez également qu’aussi fou que cela puisse paraître vos irritations peuvent s’avérer être psychosomatiques c’est à dire être le résultat du stress, de l’appréhensions ou de soucis personnels que vous pouvez tout simplement rencontrer dans votre vie de tous les jours et là pour les soigner, la tache n’est pas si simple. Vous pouvez également être atteinte de vaginite sans le savoir, il faudra alors vous faire diagnostiquer pour creuser dans cette voie et rencontrer un spécialiste. Là encore une fois la liste n’est pas exhaustive

Comment les gérer ?

Il faut d’abord essayer de trouver la cause de ces irritations et déployer un plan d’action en conséquence. Si vous n’êtes pas  certaine de connaitre la cause il suffit d’éliminer petit à petit toutes les mauvaises habitudes que l’on peut avoir. Je vous recommande toutefois d’y aller particulièrement molo avec le rasage et l’épilation et de privilégier les culottes ou les boxers aux strings qui sont de véritables nids à microbes. 

Vous pouvez également utiliser des ovules vaginales hydratantes au calendula. Le laboratoire Boiron en fait, je ne sais pas si d’autres marques en proposent. Ce n’est vraiment pas cher et très efficace. Vous pouvez constater la différence au bout de 2 ovules environ. Ce n’est franchement pas agréable je ne vais pas vous le cacher et il faut bien entendu en avoir recours le soir. L’ovule va se désintégrer en vous et mon dieu que c’est gras ! Je vous recommande pendant les soirs ou vous les utiliser de mettre un sous vêtement si vous ne voulez pas retrouver votre lit trempé et tout gras.

Vous pouvez également coupler les ovules hydratantes aux gélules probiotiques. Elles sont excellentes pour rééquilibrer votre flore. Vous pouvez en trouver dans plusieurs marques mais je vous recommande les gynophillus. Pour ces gélules il est conseillé d’en prendre 2 par soir pendant une semaine quand la flore est perturbée puis 1 par soir pendant une semaine en prévention.

ovules calendula

hygiène intime

 Et vous, quels sont vos petits secrets pour une bonne hygiène et du confort au quotidien ? 

7 réponses

  1. Déjà depuis que je suis passée au naturel en cosméto + alimentation plus saine (et depuis quelques mois végétarienne), très très peu de soucis de frifri !

    Le must c’est le passage à la coupe menstruelle. La seule Mycose que j’ai réussi à choper depuis que j’ai ma coupe, c’est à cause d’une obligation de porter des serviettes hygiéniques sur une longue durée (à cause de soucis de santé :/) !

    Petite note : les épilations et rasages, en plus d’agresser etc, ça élimine surtout les poils qui sont notre première protection intime 😉 Et les lavages intimes trop fréquents, c’est aussi une cause potentielle de soucis de ce côté, car de ce côté là la nature est bien faite et nous dote d’un système « d’auto nettoyage » 😉

    • Coucou Natasha. Tu as raison de souligner l’aspect peu hygiénique des serviettes pourtant dites « hygiéniques » haha le comble ! Surtout pour les personnes sujettes aux irritations et mycoses c’est le meilleur nid à microbes. Les tampons peuvent eux aussi provoquer sécheresses et irritations également pour les personnes les plus sensibles ! On est pas aidées !!
      Merci pour ton avis et l’enrichissement avec d’autres alternatives possibles, je pense que tout est bon à prendre sur ce sujet :)

      Bisous :)

  2. Merci pour ton article car je cherchais il y a quelques années des probiotiques et pas moyen d’en trouver, je sais maintenant vers quelle marque me tourner en cas de soucis (qui n’arrivent que lorsque je prend des antibiotiques)
    Bisous

    • Oui malheureusement c’est difficile de trouver LE gel intime qui nous convient, ils sont souvent agressifs c’est vrai, il faut en tester plusieurs avant de trouver la perle et surtout il faut s’en servir avec beaucoup de précautions,c ‘est à dire l’appliquer uniquement de manière externe et très subtilement :) A bientôt :)

  3. un vieux sujet mais tant pis si mon commentaire peut aider : la marque la meilleure que j’ai trouvée : saugella car PH neutre. hydralin j’en suis revenue c un ph alcalin.
    saugella fait une gamme de produits ts au ph neutre mais adaptés à chaque situation ( saugella bleu pour le quotidien, vert avec extraits de thym en cas d’irritations etc…) et ils ont une gamme de serviettes qui sont les seules que je supporte.
    Eviter bien sûr les tampons qd on est sujette à ce type de pbs…
    <j'ai eu teeeeellement de soucis et je me suis sentie si seule avec ce tabou qu'il est réconfortant de voir que d'autres l'ont vécu. ( car non on n'y passe pas toutes, certaines d'entre nous coulerons des jours heureux tte leur vie sans avoir jamais comprois ce qu'est une cystite, une mycose ou une inflammation bactérienne! )
    merci pour l'info sur les string je ne pensais pas que ça pouvait être un pb. je me dis que c'est peut être parce que qd on met un string c'est fatalement pr mettre un truc serré? double peine…
    hydrater aussi est devenu un rituel avec ajout modéré une fois par semaine d'une goutte d'he tea tree ou lavande fine dans l'huile d'amende douce ou de calendula.
    en cas de crise ( dues en générale aux antibios ) vérifier avec un prélèvement qu'il s'agit bien d'une mycose! j'ai été soignée pour des mycoses pdt des mois alors que j'avais en fait une bactérie et non un champi!
    et en effet je valide je gynophilus et aussi un autre " mycoress".
    bon courage à ttes celles qui traversent ces petites périodes qui bouffent qd meme un peu la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 17 = 22