Les huiles essentielles et les différents usages que j’en fais #1

Bonjour tout le monde. Aujourd’hui je viens vous parler d’huiles essentielles que j’utilise et pour quels usages. Les Huiles essentielles sont précieuses et on ne pense pas toujours à tout ce dont elles peuvent être destinées alors j’espère que ce petit article vous fera peut être découvrir quelques usages. Saviez-vous par exemple que la plupart des HE sont antibiotiques et antivirales ? Saviez-vous qu’il existe de véritables différences de qualité dans les HE et qu’une HE de mauvaise qualité serait plus encline à vous provoquer des effets secondaires ?

huiles essentielles article

La lavande aspic 

Je l’aime pour son parfum et je l’utilise dans mon bain, j’en mets une dizaine de goûtes. Déjà parce que c’est relaxant et ensuite parce que c’est excellent pour la peau. L’on peut en mettre quelques gouttes sur son oreiller si on apprécie l’odeur, ça relaxe avant de s’endormir c’est très agréable. J’en mets également dans ma lessive maison que je fabrique moi même, ou bien je mets du lavandin lorsque je n’ai plus de lavande aspic. Lorsqu’on étend le linge ensuite c’est juste divin, promis ! C’est aussi l’huile essentielle par excellence lorsque l’on a une brûlure, notamment due au soleil. Quelques goûtes avec un peu d’aloe vera par exemple c’est juste miraculeux.

Gingembre

J’ai découvert cette huile lorsque je cherchais à tout prix à grossir (j’ai laissé tomber cette cause depuis bien longtemps lol) et donc le gingembre ouvre l’appétit. J’en mettais une à 2 goûtes dans une grande cuillère à soupe de miel. Le gingembre a aussi une action sur la digestion donc dilué dans une huile végétale (j’aime beaucoup l’huile d’amende douce par exemple) et en massage sur l’abdomen ça facilite la digestion. Cette HE est également pas mal pour les nausées (bien que je lui préfère là-dessus la menthe poivrée) en faisant une trace sur le palais. On me la recommandé pas mal de fois aussi pour les maux de transports auxquels je suis énormément confrontée. Pour cet usage il suffit d’inhaler un peu de son odeur (on peut en mettre quelques goûtes sur un mouchoir par exemple) ça ne fonctionnait pas toujours mais je dois vous dire que mon corps est extrêmement sensible à tout type de transports (je me suis déjà évanouie dans l’avion pour vous dire). Si vous êtes moins sujet(te) que moi l’efficacité risque d’être meilleure du coup. Enfin, dernière utilisation que je fais parfois lorsque j’y pense, c’est en mettre quelques gouttes dans mon shampoing, ça va avoir une action stimulante au niveau du cuir chevelu et donc stimuler la pousse.

Menthe poivrée

Le premier usage que j’ai fais avec la menthe poivrée c’était de la diluer dans des hydrolats parce qu’elle est excellente pour les peaux à imperfections et aide à resserrer les pores. J’ai toujours été très satisfaite de cet usage et d’ailleurs dans l’hydrolat que j’utilise actuellement il y a là-encore de la menthe poivrée. Ensuite, bonne stressée de la vie que je suis, je suis nauséeuse souvent, donc la menthe poivrée est mon amie ^^. Soit je prends une goûte sur mon doigts que je me passe ensuite sur les tempes soit sur un susucre (ou un peu de miel) par voie orale. Je trouve qu’elle est là encore vraiment très efficace. On peut, en cas de gros stress en mettre quelques goûtes sur un mouchoir et inhaler, ça fait du bien. On a une sensation de grand frai c’est agréable. Si l’été vous êtes confrontées à des sensations de jambes lourdes notamment à cause de la chaleur qui vous ferait faire de la rétention d’eau, vous pouvez en ajouter quelques goûtes dans une huile végétale et en appliquer sur vos jambes. Ça soulage la douleur mais ne traitera pas votre problème. Enfin, dernier usage que je fais de l’HE de menthe poivrée c’est en mettre un peu sur un coton tige et l’appliquer en tapotant délicatement sur une piqûre ! Je dois avoir le sang sucré apparemment car dès que les premières chaleurs approchent ( comme maintenant par exemple !) je suis la cible préférée d’arabies, moustiques et compagnie. Là encore ça soulage et ça  fait passer l’envie de se gratter jusqu’à s’arracher la peau. Bon par contre, qui dit HE dit ne pas s’exposer au soleil par la suite, même si certaines HE ne sont pas photosensibilisantes il vaut mieux éviter.

Précautions à prendre 

Les HE essentielles sont puissantes, il faut bien se renseigner avant de les manipuler. Il faut quasiment toujours les diluer avec une huile végétale, sauf quelques unes ou sauf celles que l’on peut prendre oralement. Il faut respecter les doses qui vous sont prescrites car encore une fois plante n’est pas égal à inoffensif on ne le dira jamais assez. Si vous vous êtes trompé de posologie et vous êtes brûlé il faut immédiatement vous passer une grosse quantité d’huile végétale sur la peau et l’aloès peut vous sauver la mise. Bien entendu si c’est très grave filez aux urgences. Les HE sont pour beaucoup déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes ou sensibles à ces dernières. Il ne faut jamais donner d’HE à un enfant sans savoir exactement ce que l’on fait et idem pour les animaux. Je l’ai dis dans l’article mais je le répète, beaucoup d’HE sont photosensibilisantes donc pas d’exposition au soleil après leur application sur votre peau.

La dernière précaution est plutôt une recommandation. Prenez des HE de bonnes qualité avec une bonne éthique car pour un usage thérapeutique une HE de mauvaise qualité aura moins d’efficacité voir aucune et pire encore elle pourrait engendrer des effets secondaires que vous n’auriez pas eu avec une HE d’excellente qualité.  Je ne citerai pas son nom ici mais un gros distributeur d’HE a ÉNORMÉMENT perdu en qualité, tant sur les produits que sur la qualité du service client alors méfiance quand vous voyez une huile vraiment pas chère.

Alors, êtes-vous surpris(e) de certains usages ? En faites-vous d’autres avec ces mêmes huiles ? 

6 réponses

  1. La menthe poivrée j’avais essayé sur du miel car j’avais un gros rhume. Je ne sais pas si c’était dans ma tête ou non mais une à deux minutes après avoir avalé le mélange je me suis sentie très bizarre. Comme si j’avais été déconnectée pendant quelques secondes. Depuis je n’ai pas retesté le mélange d’HE sur du miel haha ! La lavande me tente beaucoup, ça doit beaucoup détendre !

    • Coucou ma belle ! Ha bon ? Tu avais mis combien de goûtes ? moi ça ne m’a jamais fais ça en tout cas :( ça fait effet froid par contre. à moins que tu y sois allergique ?!
      Gros bisous

      • Ben une seule goutte… Un peu réagir comme ça si on est allergique ? Au final c’est peut-être dans ma tête aussi lol ^^ Bon courage pour aujourd’hui, j’espère que vous avez la clim au boulot ! (nous on l’a et heureusement !) Bisous !

        • Coucou ma belle, si le symptôme s’est arrêté là ce n’est peut être pas une allergie que tu as mais une petite sensibilité ou alors comme tu étais malade c’était le mauvais moment et c’est une coïncidence ^^.
          Gros bisous !

  2. Coucou Jessika,

    Fan des huiles essentielles, ton article est au top ! Je ne connaissais pas l’usage de la menthe poivrée en cas de nausée, et étant souvent sujette à, je devrais sans doute essayer. Merci pour toutes les infos, le remède miracle à mes nausées sera peut être la menthe poivrée 😀

    • Coucou Emilie,
      Heureuse d’avoir pu te faire découvrir un usage. Si 1 goutte sur le doigt en te massant les tempes ne te convient pas n’hésite pas à essayer la technique orale dans un cuillère de miel ou sur du sucre (non raffiné de préférence) :)
      Gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

75 − = 66