Pourquoi j’ai décidé d’arrêter la pilule : Ses effets secondaires et ses risques : Article + Vidéo. 1er Bilan 2 mois plus tard

Bonjour tout le monde.  Aujourd’hui je voudrais aborder le sujet de la pilule (au féminin) afin de partager avec vous mon expérience.

miniature yt la pilule

A l’heure où je vous écris, j’ai soufflé mes 25 bougies depuis 6 mois. J’ai commencé à prendre la pilule il y a maintenant plus de 9 ans. Elle m’avait été prescrite par ma dermatologue car je faisais de l’acné, sévère sur le dos et modérée sur le visage. Les antibiotiques ne fonctionnaient pas sur moi et je me sentais mal dans ma peau à cause de l’acné alors nous avons basculé sur la pilule. A ce moment là, pas une seule fois ma dermato ne m’a parlé des effets secondaires que je pouvais avoir, ou même des risques. Elle s’était contentée de me faire faire une prise de sang et basta c’était réglé. Cela dit, après avoir changé de dermato, je n’ai pas eu d’analyses sanguines avant chaque changement de pilule, ce n’est pas normal. Avec le temps j‘ai commencé à développer des effets secondaires et j’ai dû changer plusieurs fois de pilule. Aujourd’hui, après tout ce temps j’ai compris que mon corps n’apprécie guerre que je lui impose des hormones dont il n’a d’ailleurs absolument pas besoin. J’ai consulté des spécialistes afin de régler les soucis que j’avais : Énormes migraines, céphalées, irritations, sécheresse, sauts d’humeur.  Rien n’y a fait mis à part peut être le micro-kiné (je touche du bois depuis ma séance il y a 1 mois je n’ai pas eu une seule migraine). Pire encore, grand nombre d’entre eux me disaient  » tout est psychosomatique chez vous ». J’ai même finis par le croire à 100% et c’est difficile car on ne vous propose aucune solution.

Les doutes, dois-je arrêter la pilule ?

Cette question a énormément trotté dans ma tête. C’est difficile de prendre une telle décision. J’avais très peur que mon acné revienne. Je vais d’ici quelques mois être à la recherche d’un emploi et je me disais  » et si je faisais une poussée d’acné sévère, personne ne voudra m’employer, je vais avoir une peau dégoûtante, je vais peut être me rendre compte que tout mes maux étaient effectivement psychosomatiques ». Et puis les circonstances, les changements qu’il y a eu dans ma vie ont fait que j’ai décidé de sauter le pas.

2 mois après mon arrêt de la pilule, quels changements ?

Effectivement je constate que ma peau est un peu plus grasse et a un peu moins de régularité au niveau de son grain. Mes cheveux ré graissent beaucoup plus vite mais cela est aussi du au fait de la chaleur et de la fréquence des lavages. J’ai en revanche beaucoup moins d’irritations cutanées. Pour les sauts d’humeur je pense que c’est trop tôt pour me prononcer. Je pense que ces symptômes proviennent du fait que mon corps soit en pleine phase de ré-adaptation et d’élimination des hormones et qu’ils sont donc temporaires. Il faudrait en moyenne 6 mois pour ne plus en avoir de traces dans l’organisme. Je viendrais updater cet article plusieurs fois pour vous faire part de l’évolution. En attendant je fais plus attention à ma peau en essayant de faire bien régulièrement des masques à l’argile par exemple, en restant le plus souvent possible sans maquillage et je me suis mise depuis 2 soirs au savon d’alep donc je vous ferai également un retour là-dessus. Je fais également plus attention à mon alimentation, j’évite comme je peux le soja, les produits laitiers et ce qui est trop gras. Dernièrement j’ai fais une grosse cure de jus de bouleau qui m’a fait beaucoup de bien mais on ne peut pas la poursuivre indéfiniment donc je l’ai arrêté. Je bois également des ampoules de magnésium marin qui aide le système hormonal à bien fonctionner.

pilule

Les effets secondaires les plus connus de la pilule

Migraines * Sécheresse intime * Irritations * Sauts d’humeurs, voir dépression * Formation de caillots de sang * Rétention d’eau * Acné * Prise de poids * 

Les risques de la pilule 

Fumer et prendre la pilule augmente les risques de faire une thrombose. * Augmentation des riques pour le cancer du sein et de l’utérus qui sont hormono-dépendants. * Infarctus * Mort suite à l’une de ces pathologies.

Mon conseil

Réfléchissez-bien avant de prendre la pilule car elle ne constitue pas un anti-acné ou une contraception saine, pas plus que toutes celles qui sont à base d’hormones. Faites en sorte de vous faire prescrire une analyse sanguine complète avant qu’on vous prescrive un pilule quelque soit la génération et soyez attentives aux signaux que votre corps vous envoie. Si vous avez déjà eu des enfants et ne souhaitez plus en avoir, il existes des stérilets à faible taux hormonal ou des stérilets au cuivre sans hormones qui obtiennent de bons résultats. Attention toutefois car les gynécologues entre eux ne sont pas d’accord et le stérilet peut également comporter des risques comme par exemple une infection ce qui pourrait vous rendre stérile (en simplifié).

Petite vidéo de mon expérience sur la pilule

Et vous, avez-vous eu des effets secondaires liés à la prise de la pilule ? Avez-vous déjà songé à l’arrêter ?

11 réponses

  1. Hello,
    C’est un sujet à aborder ! L’année dernière j’ai arrêté la pilule (que je prenais depuis plus de 11 ans) pendant plus d’un an et j’ai commencé à ressentir le changement réellement au bout de 3 mois ! C’était dingue ! Exit les migraines, les sauts d’humeur, la dépression …
    Je n’étais que joie et bonne humeur ! Mon corps s’est réadapté et j’ai même eu des règles beaucoup moins denses et plus courtes ! Comme quoi … !!!
    Mon corps avait repris ses droits et je me sentais tellement mieux c’est incroyable !
    Je l’ai reprise depuis 6 mois car obligée … et je vois le changement … pendant la période (semaine d’avant règles) je suis irritable comme jamais et à fleurs de peau. Parfois j’ai envie de pleurer je ne sais même pas pourquoi … c’est juste insupportable !
    Bises Xxx June

    • Coucou June :)
      Je comprends tellement ce que tu dis, surtout pour les migraines et les sautes d’humeur. Moi aussi j’ai pu pleurer pour rien sans même savoir pour toi ! La semaine avant les ragnagna c’était souvent la déprime totale et je me déteste. C’est difficile pour nous mais aussi pour notre entourage qui ne comprend pas forcément ^^.
      Pourquoi as tu été obligée de la reprendre si ce n’est pas trop indiscret ?

      Courage en tout cas ! Tu as le professeur Joyeux qui parle de ce sujet sur youtube tu peux peut être prendre des infos intéressantes :)

      Gros bisous !

  2. Bonsoir,

    Merci pour ton article.

    Je suis maman de deux enfants et je prenais la pilule depuis bientôt 11ans. J’ai décidé le mois dernier de la stopper malgré l’avis du chéri mais j’ai d’abord pensé à ma santé faut le dire.

    Je l’ai arrêté car j’ai eu énormément d’effets secondaires comme les migraines, la sécheresse intime, l’acné, la dépression, rétention d’eau, et bien d’autre encore …

    Mes règles sont redevenues normales non douloureuses, régulières et moins longues, comme quoi la pilule n’arrange pas tout.

    Alors tu as raison de dire de réfléchir avant de la prendre car je ne ferais plus cette erreur.

    A bientôt.

    • Bonsoir Elodie,
      Je te félicite d’avoir choisi ta santé et d’être parvenue à le faire comprendre à ton chéri. Ils ne se rendent pas toujours compte du mal être que ces effets secondaires peuvent provoquer.
      Je suis comme toi, avec mes connaissances et surement davantage de maturité, ce qui est un peu compliqué à 15 ans, je ne referai pas ce choix. Et je pense qu’il est de notre responsabilité de le faire savoir à notre entourage et peut être plus tard à nos enfants.

      Gros bisous en tout cas :)

  3. Hello!
    Ton article est très intéressant bien que dans certains cas (comme le mien), la prise de pillule est fortement recommandée… En effet, ayant des problèmes hormonaux, si je ne prend pas la pilule, je peux rester 6 mois sans avoir mes règles. Conséquences? Kystes, et d’autres joyeusetés. La pilule régule mon corps comme une horloge, et je sais que c’est une saloperie, mais hélas je n’ai pas le choix de la prendre à l’heure actuelle…

    Jow

  4. Hélas, j’ai tenté d’ameliorer les choses en changeant mon hygiène de vie ( sport, manger moins de glucides comme également prediabetique à cause de ce foutu problème) mais à l’heure actuelle seule la prise d’hormone peut reguler les choses tant que je ne compte pas être enceinte. A ce moment là ce sera un autre combat, comme difficultés à concevoir avec ce syndrome. On verra d’ici là !
    Mais j’ai une micro dosée, c’est déjà ça de gagné comparées à celles de 3e et de 4e génération ^^

    Gros bisou!

    • D’accord, je comprends :(
      J’espère qu’un jour tu rencontreras un praticien qui saura te proposer une alternative plus douce car là tu traites le mal par le mal :( Bon courage ça ne doit pas être évident mais garde espoir !

      Gros bisous !

    • D’accord, je comprends :(
      J’espère qu’un jour tu rencontreras un praticien qui saura te proposer une alternative plus douce car là tu traites le mal par le mal :( Bon courage ça ne doit pas être évident mais garde espoir !

      Gros bisous !

  5. J’ai testé la pilule Jasmine et mon acné a diminué en effet, mais j’ai l’impression que maintenant cela n’évolue plus. J’en ai moins qu’avant mais toujours un peu quand même… J’ai pu lire des articles comme celui ci https://www.pharmaty.com/contraception/jasmine/ où l’on dit que ce n’est pas forcément la meilleure pilule pour ça, que Diane est plus dédiée à la lutte contre l’acné, pouvez-vous m’éclairer svp ? Merci

    • Bonsoir Malaury, en fait Diane n’est pas « plus adaptée » en le sens qu’elle n’est et n’a jamais été considéré comme un traitement contre l’acné. En revanche sa principale action est de neutraliser les effets des hormones sexuelles masculines et donc on pense à la pilosité et… à l’acné. Le soucis c’est que si tu ne traites pas ton acné, le jour ou tu arrêteras la pilule elle reviendra de plus belle…voir en pire. Mieux vaut régler le problème à la racine que le contourner !
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 76 = 78