Les points forts de la conférence du Pr H. Joyeux : Alimentation, produits laitiers, vaccins controversés, immunité du nourrisson et petit conseil coquin

Le temps passe vite, trop vite. Tu sais que tu prends de l’âge quand tu te lèves tôt le matin pour te battre pour une place de conférence. Bon, ok, pas n’importe quelle conférence puisqu’il s’agissait ici du Professeur Joyeux. Pour ceux et celles qui ne le connaîtraient pas, il s’agit d’un oncologue extrêmement réputé pour ne pas avoir la langue dans sa poche et qui n’hésite pas à critiquer le lavage de cerveau que nous font certains laboratoires pharmaceutiques afin de pousser à la vaccination excessive. J’apprécie pour ma part son franc parlé, sa pointe d’humour et bien évidemment, sa philosophie qui correspond bien à un style de vie vers lequel j’aimerais tendre le plus possible. Voici donc un petit résumé des points forts de sa conférence :

« Nutrition et prévention des maladies de civilisation »

vignette

Bien digérer ses aliments

Pour mieux digérer ses aliments il faut également bien les mastiquer. En effet, lorsque les aliments ne sont pas suffisamment dégradés par notre salive qui est alcaline, notre organisme a plus de mal pour les désintégrer et donc les digérer. Une mauvaise digestion entraîne une fatigue excessive ainsi que des troubles digestifs.  L’on conseille souvent de faire un peu de marche après un repas chargé pour favoriser une bonne digestion.

Les produits laitiers ne sont pas nos amis pour la vie, et surtout pas de lait de vache

produits laitiers

Pourquoi le lait de vache n’est il pas bon pour les humains ? Pour plusieurs raisons. La première c’est qu’il contient un taux trop important d’hormones de croissances qui sont destinées au veau qui pèsera après 1 année 360 kg environ. L’être humain, ayant un gabarit bien différent, les besoins sont également différents. Notez que lorsque le veau a atteint l’âge adulte, il n’est bien entendu plus allaité et pourtant, la vache et le bœuf adulte ne sont pas en carences de calcium. La seconde raison c’est que l’élevage intensif a poussé l’être humain à consommer toujours plus de viande. De nos jours, ces élevages bovins sont rassasiés d’hormones et d’antibiotiques car ils évoluent dans des petits espaces, dans de mauvaises conditions ce qui fait que les bêtes sont très souvent malades. Le résultat, ces substances chimiques se retrouvent dans nos plats. Sans parler des colorants qui sont parfois ajoutés en grande surface afin que la viande ait l’air meilleure.

Lorsque vous consommez des produits laitiers, vous consommez trop de calcium car votre alimentation, si elle est équilibré contient déjà les apports journaliers nécessaires en calcium. Par conséquent, si le bon calcium vient se fixer sur les os, l’excès de calcium vient se fixer sur les articulations ce qui provoque de l’arthrose. Par ailleurs un excès de calcium peut également accélérer le processus de l’ostéoporose.

Petite confidence : Dans la plupart des produits industriels faits à partir de lait de chèvre, l’on vous mens même lorsque l’on vous promet 100% lait de chèvre, les produits sont souvent coupés au lait de vache déshydraté.

La bonne cuisson pour profiter de toutes les vitamines, fibres, nutriments des aliments

fish or meat

L’idéal pour cuire les aliments c’est pas trop chaud et pas longtemps. Autrement dit le Professeur nous recommande la cuisson à la vapeur 6 à 8 minutes idéalement pour les légumes. Pour qu’ils cuisent bien le professeur recommande de les couper en petits morceaux. Pour du blanc de poulet : 3 minutes pour chaque coté. Idem pour le poisson. Pour les légumineuses, on recommande de faire tremper la veille puis les faire cuire 5 minutes à la vapeur le lendemain. Pourquoi utiliser la cuisson à la vapeur ? Elle permet d’évacuer les toxines, les graisses et les conservateurs tout en gardant l’intégrité des aliments et de ses bienfaits. Les autres modes de cuisson, souvent trop chauds, détériorent les propriétés des aliments et pire encore, une combustion a souvent lieux, avec le gras de la viande par exemple et la rend cancérigène : Ex : la cuisson BBQ.

Idéalement il ne faudrait pas manger de la viande rouge plus d’1 fois par semaine. On peut abuser du poisson et des fruits de mer qui sont riches en Oméga 3. Pour la matériel de cuisson, privilégier L‘inox qui n’a pas de revêtement et n’est donc pas toxique.

L’excès de vaccin est néfaste pour la santé

vaccin

Contrairement à ce que ses détracteurs peuvent dire, le professeur Joyeux n’est pas contre les vaccins, il condamne l’excès de vaccination. Par exemple, il est pour lui inutile de vacciner une personne en bonne santé contre la grippe car elle a suffisamment d’anticorps pour se soigner.  On vaccinera davantage une personne âgée fragile qui elle risquerait de ne pas s’en remettre. Il est également inutile de se faire vacciner contre l’hépatite B à moins que vous travaillez dans le milieu hospitalier ou que vous vous droguiez car c’est une maladie que l’on attrape par voie sanguine.

Pour ce qui est du vaccin Diphtérie-Tétanos-Polio, le Professeur recommande de ne pas vacciner l’enfant avant l’âge de 2 ans car l’enfant n’a pas un organisme suffisamment résistant pour que ce vaccin soit sans risque. L’économie qui pourrait être faite en évitant la sur-vaccination devrait être allouée à la vaccination des réfugiés qui eux sont porteurs de diphtérie ou polio.

Le professeur est également contre le vaccin préventif du cancer du col de l’utérus qui présente des effets secondaires dangereux et qui ne protégerait qu’à hauteur de 70%. Ce qui est surprenant c’est qu’on préconise une vaccination dès l’âge de 9 ans alors qu’on attrape le papillomavirus que par voie sexuelle, autrement dit, inciter à faire ce vaccin dès l’âge de 9 ans ne tient pas la route.

Un dernier point abordé au sujet des vaccins est le fait qu’un certain nombre contient de l’aluminium qui constitue un adjuvant. Cependant les sels d’aluminium sont aussi réputés pour leurs propriétés cancérigènes. Le fait est qu’il est désormais possible de créer ces vaccins sans sels aluminium et les laboratoires pharmaceutiques savent parfaitement le faire.

Améliorer naturellement l’immunité d’un enfant

Pour améliorer l’immunité de l’enfant, le Professeur joyeux recommande, quand cela est possible bien entendu, d’allaiter son enfant tout au long de la journée pendant 6 mois. C’est également pour cette raison qu’il est en faveur du congé maternité à 6 mois. L’idéal serait de poursuivre cet allaitement à raison de 2 fois par jour : matin et soir pendant les 6 mois suivants. Cela renforce l’immunité de l’enfant qui a le temps de se construire petit à petit et génère des économies également de crèche. Le contact avec d’autres enfants malades permettrait également d’éviter à l’enfant de contracter la bronchiolite qui peut se terminer si elle n’est pas décelée à temps en hospitalisation.

Le conseil coquin du Professeur pour garder les hommes présents attentifs jusqu’à la fin

Les pois chiches sont riches en phytohormones ce qui permettrait de stimuler l’appétit sexuel des femmes comme des hommes. En revanche, le soja, le tofu, en contiennent trop c’est la raison pour laquelle il ne faut pas en abuser, pas plus d’une fois par semaine.

Pour conclure

De nos jours les aliments sont infestés de produits chimiques : OGM, pesticides, colorants artificiels, conservateurs. Non seulement ces composants constituent pour beaucoup des perturbateurs endocriniens qui vont venir bouleverser l’équilibre hormonal, et donc agir sur la prise de poids par exemple ou encore la fertilité.  Mais en plus ces substances nocives ne vont venir fragiliser la paroi de l’intestin qui au fil du temps va laisser passer ces dernières dans le sang. C’est pourquoi, l’alimentation est souvent appelée « La 3ème médecine ».

Connaissiez-vous le professeur Joyeux ? Que pensez-vous de ses conseils et de ses prises de position ?

6 réponses

    • Je te comprends ^^ Il y a quelques années de ça je buvais du lait comme de l’eau, sans exagération j’en buvais minimum 1 demi litre par jour et je pouvais boire 1 bouteille d’1Litre très facilement en été. Jusqu’à ce que je ne digère très mal voir pratiquement plus le lactose :s
      Je pense que quand les choses ne sont pas faites dans l’abus y a pas de soucis :)

    • Ce grand monsieur est à la fois intéressant et très agréable à écouter :) Ok on ne peut pas toujours tout suivre à la lettre mais je trouve que c’est important d’être complètement conscient des conséquences de nos choix :)
      Gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + = 17