Le bio oui mais pas à n’importe quel prix : Comment bien choisir vos huiles essentielles et huiles végétales pour les débutantes

Bonjour tout le monde. Aujourd’hui je souhaite vous donner quelques pistes afin de ne pas vous faire tromper par des messages quelques peu confus ou encore par des arguments marketing dénués de sens concernant le choix de vos huiles essentielles et huiles végétales. Sachez qu’il y a une énorme différence entre une huile de qualité et une huile médiocre et il n’est pas toujours aisé de faire le tri avec l’importance de l’offre sur le marché. Je me suis moi même trompée plusieurs fois avant de comprendre ce qui était de qualité et ce qui ne l’était pas. (D’ailleurs, vous pouvez vous amuser à deviner quels sont les produits que je ne rachèterai pas sur la première photo). 

Mes principales sources sont Ma Bible des huiles essentielles de D.Festy et des propos de J. Kaibeck qui sont tout 2 des gourous de la cosmétique naturelle.

Ma règle n°1 ou la règle d’or

Cette règle est valable pour tout produit cosmétique et elle est très simple : Bio ne signifie pas forcément « qualité ». Un produit bio noyé dans un grand nombre de produits dérivés de la pétrochimie ne vaut pas mieux qu’un produit qui n’a pas le label bio. Beaucoup de marque mettent en avant leur label Bio et ses 10% minimum requis mais au fond si on s’attarde sur la composition on se rend compte que les actifs sont peu nombreux, pas en premières positions dans l’inci voir noyés parmi des substances synthétiques pétrochimiques qui n’auront pas d’autres fonctions si ce n’est « vous donner l’illusion de » ,les silicones par exemple, ou bien faire du « remplissage » (les huiles minérales par exemple. Ces huiles minérales ne sont ni plus ni moins que des dérivés de pétrole, elles n’apportent rien du tout à votre peau cependant elles ne sont pas chères, ne s’oxydent pas et sont pour ces raisons très utilisées par l’industrie cosmétique.

Quelques critères pour choisir des huiles essentielles et végétales de qualité

HE HV blog

1- Pure, Simple/Bio

Pure parce qu’il faut vous assurer que l’huile essentielle/végétale ne soit pas coupée avec des huiles telles que des huiles minérales. Ça vous parait surement évident cependant cette pratique n’est pas rare. Vous trouverez notamment sur les huiles végétales souvent la mention « non raffinée« . Simple et Bio sont 2 labels qui garantissent pour le premier que la plante cultivée l’a été, éloignée des plantations qui utilisent des pesticides mais qu’elle est sauvage et pour l’autre que la plante cultivée n’a pas eu recourt à des pesticides. Ces 2 labels garantissent donc de ne pas se retrouver avec un produit qui contiendrait des OGM entre autre.

2- Mode d’extraction : Extraction à froid

Pour conserver les propriétés des huiles essentielles/végétales il est capital que leur mode d’extraction soit le plus froid possible et à faible pression afin de ne pas altérer leur qualité. Par ailleurs plus la distillation est longue plus il est possible d’obtenir des fractions aromatiques recherchées dans la plante. On parle souvent, notamment pour les huiles végétales, du fait qu’il faille favoriser la « première pression à froid« .

3- Un contenant opaque et sain pour une conservation optimale

Les huiles essentielles tout comme les huiles végétales sont sensibles à la lumière qui altère leurs propriétés, c’est pour cette raison qu’il est crucial que ces dernières soient contenues dans des flacons opaques. Il n’est pas rare de voir des flacons transparents pour les huiles végétales, il faudra alors les conserver dans un placard afin d’optimiser leur durée de vie. Sachez qu’une huile végétale exposée à la lumière a une durée de vie d’un mois seulement. Par ailleurs, certaines huiles végétales s’oxydent plus facilement que d’autre et nécessiteront d’être mises au frigo après ouverture. Un changement d’apparence ou d’odeur d’une huile est le signe qui vous indique que votre produit est altéré.

Privilégiez les contenants en verre qui sont les plus « sains » car il ne contiennent pas de particule et vous permettent donc d’avoir un produit qui ne se mêle pas à d’autres substances chimiques.

4- Attardez-vous sur la partie de la plante dont l’huile essentielle est extraite et sur son appellation

Une huile essentielle/végétale extraite des feuilles n’aura pas nécessairement les mêmes vertus qu’une huile faite à partir de pétales.  Etre attentif à appellation latine de la partie utilisée vous évitera de vous tromper car encore une fois, plusieurs espèces d’une même plante peuvent avoir des vertus différentes. Exemple : Lavande aspic (Lavandula latifolia) et  Lavande vraie (Lavandula angustifolia) ne sont pas utilisées pour les mêmes pathologies. Notez toutefois que tout végétal qui ne contient pas de noyau, pépin ou graine ne peut véritablement produire de l’huile, la véritable appellation de ces produits sera alors « macérat huileux« .

5- Choisir si possible des actifs de saison

Comme les fruits et les légumes, les huiles essentielles/végétales issues de plantes de saison seront de meilleure qualité qu’une huile qui ne l’est pas. C’est pour cela qu’il est très important aussi de chercher à connaître d’où provient la plante.

preferes HE HV

Ci-dessus les huiles essentielles et végétales de bonne qualité.

 

Pour pousser les achats du coté éthique

Le prix varie en fonction de 2 facteurs principaux. 1- La rareté de la plante. Au plus elle est rare, au plus le coût de son huile essentielle sera élevé. 2-Sa rentabilité. Il faut parfois plusieurs tonne de la partie de la plante pour obtenir 1L d’huile essentielle. C’est par exemple le cas de la rose de Damas. Si vous souhaitez consommer de manière éthique, privilégiez des plantes non rares car l’importante consommation en huiles essentielles/ou végétales ont des conséquences néfastes pour les espèces qui n’ont pas le temps de se régénérer.

Ce petit article vous a t-il servi ? Quelles sont les marques de qualité chez lesquelles vous aimez vous servir ? 

6 réponses

  1. Merci c’était vraiment très interressant. Je regardais surtout si mes huiles étaient bio mais du coup je suis plus éclairées. Pour les prochaines huiles végéales que je choisirais, je ferais bien attentout à tout ça. Quand aux HE j’utilise surtout la marque Phytosun aroms. Je pense en apercevoir un flacon sur ta photo, je pense donc qu’elles sont tops :)
    Bisous

    • Merci ma Letti :)
      Oui je me souviens bien de cet article sur ton blog. Je t’avoue pour la marque Phytosun que le produit que tu vois est le seul que j’ai pu tester, il était plutôt bien, je m’en suis surtout servi pour mon papa et ses rages de dents (1 goutte sur la douleur anesthésie un peu). Je l’utilisais aussi sur mes tempes lors de maux de tête.
      Gros bisous ma belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1